Archives de catégorie : Recettes de chef

Epices et fruits de Noël autour du foie gras du chef Jean-Luc DANJOU (MOF)

IMG_0199

INGREDIENTS (pour 4 personnes)

Pour le foie gras,

  • 8 escalopes de foie gras surgelées Monfort
  • 6 tranches de pain d’épices
  • 4 amandes entières
  • 4 noisettes entièresIMG_0200
  • 4 cerneaux de noix
  • 2 cuillères à soupe de farine de châtaigne (ou farine classique à défaut)
  • 1 œuf entier
  • sel et poivre noir

Pour la garniture de fruits,

  • 1 pomme Royal Gala
  • 1 pomme Reinette du Canada
  • 1 poire Passe crassane
  • 8 marrons cuits
  • 20 g de beurre
  • 1 verre de Maury (ou porto)
  • 4 cuillères à soupe de jus de volaille
  • 1 trait de vinaigre balsamique
  • sel et poivre

LES ESCALOPES DE FOIE GRAS

1. Enfourner les tranches de pain d’épices durant 2 heures à 100 °C.

2. Dans une poêle chaude, colorer les escalopes 1 à 2 minutes sur chaque face.

IMG_0168

IMG_0169

3. Les déposer dans une assiette et les assaisonner en sel et en poivre (ne jamais poivrer avant la cuisson pour ne pas brûler le poivre ce qui donnerait un goût acre au met).

4. Tailler les fruits secs en 2 (amandes, noisettes, noix).

5. Mixer finement les tranches de pain d’épices séchées pour en faire de la chapelure.

6. Préparer trois bols : un premier avec la farine, un deuxième avec l’œuf battu, un troisième avec la chapelure de pain d’épices.

IMG_0182

7. Rouler les escalopes froides dans la farine et ôter le surplus.

8. Les rouler ensuite dans l’œuf battu et es déposer sur la chapelure de pain d’épices.

IMG_0174

9. Déposer sur chaque tranche un morceau de chaque fruit sec.

IMG_0175

10. Saupoudrer les tranches de chapelure afin de bien les recouvrir.

IMG_0185

IMG_0188

11. Placer les escalopes ainsi panées sur une plaque allant au four et les enfourner juste avant de servir pendant 5 à 6 minutes à 200 °C.

IMG_0187

IMG_0189

IMG_0195

LES GARNITURE DE FRUITS

1. Nettoyer les fruits et les tailler en quartiers sans les peler.

IMG_0170

2. Dans une poêler chaude, les rôtir légèrement dans du beurre.

IMG_0171

3. Ajouter en dernier les marrons préalablement réchauffés.

IMG_0191

4. Déglacer au Maury et laisser réduire quelques minutes.

IMG_0178

IMG_0181

5. Retirer les fruits et ajouter un trait de vinaigre balsamique et le jus de volaille. Laisser réduire et assaisonner.

LE DRESSAGE

1. Dresser les fruits à votre convenance dans chaque assiette.

IMG_0193

2. Déposer dans chaque assiette deux escalopes panées en les chevauchant et terminer avec un trait de sauce.

IMG_0199

3. Déguster accompagner d’un verre de Maury.

IMG_0196

IMG_0202

Bûche flambée citron-framboise d’Emmanuel Ryon

IMG_3942

INGREDIENTS :

Pour le biscuit de savoie,IMG_3947

  • 80 g de jaunes d’œufs
  • 120 g de sucre semoule
  • 95 g de blancs d’œufs
  • 45 g de farine
  • 45 g de fécule de pomme de terre type Maïzena
  • 10 g de zeste de citron jaune

Pour le punch aux fruits,

  • 60 g de purée de pêche
  • 20 g de banane fraîche
  • 10 g de jus de pamplemousse rosé
  • 25 g d’eau
  • 30 g de sucre semoule
  • Une cuillère à soupe de limoncello
  • Une cuillère à café de manzana

Version facultative,

  • 100 g d’eau
  • 50 g de sucre semoule
  • 1 jus de citron
  • Une gousse de vanille

Pour la crème au citron,

  • 140 g de jus de citron
  • 40 g de beurre doux
  • 120 g d’œufs
  • 130 g de sucre semoule
  • 4 g de gélatine (2 feuilles)
  • Le zeste d’un citron vert
  • Le zeste d’un citron jaune
  • Un peu d’extrait de vanille
  • 1 sachet de sucre vanillé

Pour la meringue italienne,

  • 50 g de sucre semoule
  • 60 g d’eau
  • 15 g de glucose (facultatif)
  • 75 g de blancs d’œufs
  • Le zeste d’un citron vert

Pour le montage,

  • des brisures de framboises surgelées (Picard)
  • le zeste d’un citron vert

 

LE BISCUIT DE SAVOIE

1. Préchauffer le four à 180 °C.

2. Blanchir les jaunes avec la moitié du sucre semoule en les fouettant vigoureusement.

IMG_3870

3. Une fois blanchis, incorporer les zestes de citron jaune et réserver.

IMG_3873

4. Monter les blancs en neige au batteur avec une partie du sucre semoule.

IMG_3868

 

5. Lorsqu’ils commencent à mousser, ajouter en pluie le reste du sucre semoule afin de les serrer.

IMG_3871

6. Une fois bien fermes, incorporer délicatement une partie des blancs montés dans les jaunes blanchis à l’aide d’une spatule en réalisant des mouvements circulaires verticaux.

IMG_3874

7. Tamiser la farine et la fécule de pomme de terre et incorporer le mélange au précédent appareil, toujours délicatement à l’aide d’une spatule.

IMG_3875

8. Terminer en incorporant toujours délicatement le reste des blancs montés.

IMG_3876

9. Couler l’appareil sur une plaque en silicone à rebord ou sur une plaque de four classique à rebord recouverte de papier sulfurisé. Graisser les parties non recouverte avec du papier avec du beurre afin de pouvoir facilement décoller le biscuit après la cuisson.

IMG_3877

10. Enfourner pour une cuisson de 7 minutes environ.

IMG_3878

11. Une fois cuit, filmer immédiatement le dessus du biscuit afin de conserver l’humidité et ainsi obtenir un biscuit bien moelleux.

IMG_3879

12. Laisser refroidir quelques instant puis démouler le biscuit et le laisser reposer sur grille à température ambiante.

LE PUNCH AUX FRUITS

1. Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et porter à ébullition.

2. Cuire pendant quelque minutes et mixer si nécessaire pour obtenir un mélange homogène.

3. Réserver.

LA CREME AU CITRON

1. Immerger les feuilles de gélatine dans de l’eau FROIDE.

2. Dans un cul de poule, blanchir les œufs entiers avec le sucre semoule en fouettant vigoureusement.

IMG_3884

 

3. Dans une casserole, porter à ébullition le jus de citron, le beurre, le sucre vanillé, les zestes et l’extrait de vanille liquide.

IMG_3883

4. Verser une partie du mélange chaud sur les œufs blanchis, bien mélanger et reverser dans la casserole.

IMG_3885

5. Cuire tout en fouettant continuellement jusqu’à ébullition.

IMG_3889

6. Débarrasser la crème dans un récipient froid et incorporer la gélatine.

IMG_3890

7. Lisser la crème à l’aide d’un mixeur plongeant.

8. Filmer au contact et réserver au frais.

IMG_3891

LA MERINGUE ITALIENNE AU CITRON VERT

1. Dans une casserole, cuire l’eau et le sucre (et le glucose accessoirement) jusqu’à atteindre la température de 118 °C.

IMG_3918

2. Pendant ce temps, monter les blancs en neige au batteur.

IMG_3919

3. Une fois le sirop à 118 °C, le verser en un fin filet sur les blancs montés tout en continuant à fouetter.

IMG_3921

4. Ajouter ensuite le zeste du citron vert ainsi qu’un peu de son jus.

IMG_3923

5. Continuer à fouetter les blancs meringués jusqu’à complet refroidissement (en contrôlant la température à l’aide de la paume de la main sur le bol).

IMG_3924

6. Réserver.

LE MONTAGE

1. Déposer le biscuit de Savoie sur une grande feuille de papier sulfurisé (au besoin, collez deux feuilles de papier sulfurisé comme sur la photo)

IMG_3892

2. Imbiber généreusement le biscuit du punch ou du sirop à l’aide d’un pinceau.

3. Etaler la crème au citron sur le biscuit de façon homogène à l’aide d’une spatule.

IMG_3893

4. Parsemer de brisures de framboises surgelées.

IMG_3894

5. A l’aide du papier sulfurisé, rouler le biscuit sur lui même, pas trop lâche pour que la bûche se tienne, pas trop serré pour ne pas faire sortir toute la crème au citron de la bûche.

6. Fermer le papier sulfuriser autour de la bûche ainsi roulé en papillote, comme un bonbon.

IMG_3915

7. Réserver au frais durant au moins 20 minutes.

8. Une fois figée, ôter le papier sulfurisé.

IMG_3926

9. Napper la bûche de meringue italienne à l’aide d’une spatule en n’hésitant pas à réaliser de nombreuses vaguelettes et pointes qui ressortiront au flambage.

IMG_3928

10. A l’aide d’un chalumeau, flamber la meringue en réalisant des cercles afin de ne pas la brûler.

IMG_3940

11. Zester un citron vert sur la meringue et décorer à l’aide de tranches de citron vert.

IMG_3942

12. Déguster.

IMG_3951

 

La science des « sublimes œufs brouillés » selon Gordon Ramsay

IMG_9035

Plat simplissime en apparence mais pour lequel chacun à sa préférence le rendant finalement infiniment complexe et propre à chacun. Ainsi, il n’y a pas d’œufs brouillés parfaits, il n’y a que les œufs brouillés que chacun aime. En voici une version testée et approuvée qui nous est délivré par le truculent et insolent Chef écossais Gordon Ramsay, que vous connaissez sans doute pour ses prestations uniques dans Hell’s Kitchen ou encore Cauchemar en cuisine, dans sa version originale Ramsay’s Kitchen Nightmares.

Le chef Ramsay nous propose ici une version de son parfait petit-déjeuner composé d’œufs brouillés à sa façon sur une tartine de pain de campagne grillée et accompagnés de champignons et tomates cerises poêlés.

Les œufs brouillés sont une base parfaite pour toutes vos envies. Laissez libre cours à votre créativité et osez les saveurs originales (sauf peut-être les œufs brouillés sucrés, déjà essayé étant jeune, pas un résultat très fameux…)

Faites-en une composante de vos petits déjeuner en tout simplicité, l’accompagnement d’un plat, une entrée originale en l’accompagnant de saumon fumé ou un plat d’exception avec quelques lamelles de truffe blanche du Périgord.

Bref, tout est possible ! Continuer la lecture

Tarte aux fraises façon Hugues Pouget (Hugo & Victor)

IMG_9037

« La vraie cuisine est une forme d’art. Un cadeau à partager. » (Oprah Winfrey)

Comme je l’avais précédemment exprimé, la cuisine et la pâtisserie est un art qui est à part entière orienté vers le partage : partage des sens, partage des émotions, partage des saveurs, partage des connaissances.

J’ai le plaisir de pouvoir partager depuis 3 ans ma première passion qu’est le Droit et d’en assurer des enseignements à l’Université. Lorsque dernièrement il m’a été donné l’opportunité d’assurer des cours de pâtisserie, la question ne s’est pas posé longtemps avant que j’accepte de me lancer dans cette superbe aventure.

Un nouveau lien était créé entre mes différentes activités : d’abord entre le droit et la cuisine, maintenant entre l’enseignement et la pâtisserie.

Cette petite introduction pour vous expliquer dans quel contexte j’ai été amené à réaliser cette recette pour la transmettre à ma première élève que je remercie très sincèrement pour sa confiance et son intérêt pour ma passion !

Je vous en livre aujourd’hui la recette, transmission de l’art très particulier que le grand pâtissier Hugues Pouget de la pâtisserie Hugo & Victor a de décliner un même produit sous ses différentes formes et applications. Cette recette a également le très grand mérite de décrire le format somme toute classique bien que sophistiqué utilisé par bon nombre de pâtissiers pour réaliser leurs différentes tartes : un pâte, une crème d’amande utilisée autant pour le goût que pour l’étanchéité de la réalisation, une crème légère au fruit principal de la tarte, une fine couche de marmelade du fruit de la tarte et enfin une très généreuse couche de fruits recouverte de nappage tant pour l’esthétisme que pour la conservation.

Retenez ce montage et appliquez le à toutes vos tartes pour un résultat professionnel et très riche en goût ! Continuer la lecture

Marguerite de Chiboust et crémeux caramel au beurre salé en coque de chocolat

Marguerite de chiboust et crémeux caramel au beurre salé

 

INGREDIENTS (pour 6 personnes)

Pour les coques en chocolat,

  • 250 g de chocolat à 66%

Photo 26-02-2014 01 30 25

 Pour la crème Chiboust (selon la recette de Christophe Felder),

  • 3 feuilles de gélatine
  • 12 cl de crème liquide
  • 2 cuillérées à soupe d’eau
  • 4 œufs entiers
  • 60 g + 25 g de sucre semoule
  • 10 g de Maïzena

Pour le crémeux caramel au beurre salé (selon la recette de Christophe Michalak),

  •  50 g de sucre semoule
  • 135 g de lait entier
  • 1 jaune d’œuf (20 g)
  • 10 g de Maïzena
  • 75 g de beurre demi-sel

Matériel,

  •  Une plaque en silicone avec empreintes semi-sphériques (ou tout autre forme à votre convenance)

Continuer la lecture

Guimauves à la vanille et à la framboise selon une recette d’Alain Ducasse

Photo 18-02-2014 02 26 22

 

INGREDIENTS (pour environ 32 guimauves)

  • 250 g de sucre semoule
  • 8 cl (80 g) d’eau
  • 6 feuilles de gélatine
  • 90 g de blancs d’œufs (environ 3 blancs)
  • 50 g de sucre glace
  • 60 g de Maïzena

Pour la guimauve à la vanille,

  • 1,5 gousse de vanille
  • Quelques gouttes de vanille liquide

Pour la guimauve à la framboise,

  • 125 g de framboises fraiches ou de coulis de framboises

NB : je vous propose ici deux arômes pour la guimauve. Si vous désirez faire les deux, je vous conseille vivement, comme je l’ai d’ailleurs moi-même fait, de faire deux appareils différentes avec les ingrédients indiqués ci-dessus, l’appareil ne pouvant être divisé en deux en cours de préparation. Mais c’est très rapide donc entièrement faisable ! Continuer la lecture

Fraisier (inspiré d’une recette de Carl Marletti)

IMG_8901

Deux ans à deux, ça se fête. J’ai toujours été très mauvais pour les présents matériels, supposés durables et finalement si éphémères dans l’esprit et la vie des gens. Par contre, j’apprécie énormément ce qu’on appelle aujourd’hui le « happening », créer des souvenirs, un instant sporadique et paradoxalement beaucoup plus durable que le plus tangible des objets. Un soir de 11 juillet, à la faveur d’un soleil d’été descendant, la lumière filtrant à travers les branches d’un saule protecteur, l’air rythmé par le clapotis de la Seine , une nappe nonchalamment déposée sur les pavés des quais, un moment délicieux, à deux, insaisissable et inoubliable. Ce que j’aime justement, c’est marqué ces moments par des souvenirs sensoriels, me jouer des cinq sens et délivrer Tantale de sa séquestration. De là vient ce dessert, parmi les préférés de mon complément indissociable, de mon évidence, de Lui. La pâtisserie a cela de merveilleux qu’elle se prête à tous les évènements, pour sublimer des instants de liesse, ou réchauffer des moments plus sombres. C’est en cela que je conçois un présent, à vivre justement au présent, sur l’instant, où, plutôt que de donner la part d’un autre, je tente, autant que faire se peut, d’offrir le meilleur de moi même.

« Il faut des souvenirs pour faire des recettes… et aussi l’inverse » (Jacky Durand)

Continuer la lecture

Forêt noire de l’enfance de Christophe Felder

IMG_5101

Les classiques de la pâtisserie sont souvent ceux dans lesquels résident les souvenirs les plus profonds de l’enfance de chacun. A l’image de Marcel Proust et sa madeleine, une pâtisserie relativement simple et commune peut revêtir une importance toute particulière lorsque résonnent en elle le témoigngage d’un vécu. Je me propose aujourd’hui de vous livrer mon interprétation de la « madeleine » d’un maître de la pâtisserie française : la forêt noire de Christophe Felder. Continuer la lecture